Guide pratique pour réussir un entretien d'embauche

Après avoir rédigé votre curriculum vitae (CV) et votre lettre de motivation (LM), arrive le moment tant attendu de l’entretien. C’est pendant cette étape que le recruteur décide si vous pouvez convenir à son offre d'emploi. Durant l’entretien, il vérifie vos compétences professionnelles sur le poste et au sein de l’entreprise. Il vous jugera principalement sur votre capacité à intégrer son équipe et travailler en groupe. Pour une entreprise, trouver le candidat adéquat ne se résume pas simplement à recruter sur un intitulé : "emploi de cadre","employé de banque", "secrétaire", "infirmière"... L'employeur recherche avant tout des qualités personnelles, des aptitudes et des savoirs faire. Ne perdez pas de vue que l'entreprise intègre dans son équipe une personnalité avec ses goûts, sa motivation, sa capacité d'adaptation, d'initiative et de mise en œuvre. Sachez donc mettre en valeur votre cursus autant que vos qualités humaines !

Le point de vu des employeurs sur l'entretien d'embauche

Si vous attendez beaucoup de cet entretien sachez que cette attente est partagée par votre employeur. L'entretien permettra en effet d'affiner sa recherche par un dialogue et des questions. Un Curriculum Vitae ne dit pas tout sur le candidat, c'est pourquoi l'employeur complète ces informations par ce moment d'échange. Voici les points qu'il va chercher à dévoiler :

- découvrir une personnalité : Plus que jamais au 21ème siècle, les qualités humaines portent la réussite d'une entreprise, peu importe le CV si le recruteur sait trouver la perle rare, digne de confiance, capable d'initiatives autant que d'appliquer des consignes et suivre des objectifs. Certes, la première partie d'un entretien consiste principalement à vérifier que le candidat correspond aux informations contenues sur le curriculum vitae, la première impression qui se dégage de vous doit donc être l'honnêteté, il est important aussi de ne pas mentir sur votre CV si vous espérez ne pas être découvert. Dans la seconde partie de l'entretien d'embauche, le recruteur cherchera à développer une interactivité avec le candidat pour évaluer sa facilité à travailler en équipe et passer des informations.

- évaluer votre savoir-faire : la technicité croissante de nos sociétés modernes implique des savoir-faires de plus en plus précis, le recruteur va donc vérifier l'adéquation de vos capacités avec le poste. C'est ici que l'expérience devient un facteur déterminant car c'est souvent plus rentable pour un employeur d'investir sur un candidat très qualifié même s'il lui coûte plus cher, plutôt qu'un candidat moins cher et moins expérimenté qui apportera une moindre plus-value à son entreprise.

- évaluer un potentiel : l'expérience ne fait pas tout. Il y a des "jeunes pousses" brillantes, c'est le travail du recruteur de savoir les déceler. Selon le poste proposé on cherchera des qualités différentes : dynamisme, tenue, maîtrise de soi, rigueur, capacité d'expression et même capacité d'écoute. Nous savons tous que chacun a des qualités, parfois le recruteur pourra même vouloir s'attacher les services de personnes complémentaires pour jouer sur les synergies. Dans tous les cas l'attitude à l'oral est déterminante. Le candidat doit avoir un minimum de politesse, une capacité à argumenter, à prendre des initiatives, tout en respectant le point de vu de son interlocuteur.

L'entretien d'embauche du point de vue du candidat

Avant l’entretien d'embauche

1. Soyez prêt

Avant d’aller en entretien, prenez le maximum d’informations sur l’entreprise. Naviguez sur son site internet pour connaître son secteur d’activité, son actualité, préparez quelques questions concernant vos futures missions et l’organisation de votre travail. Cela montrera vos motivations à intégrer l’entreprise. Des exemples de questions pour montrer votre investissement : avec qui travaillerez vous ? quel matériel est utilisé ? quel type de logiciel ? est-il possible d'évoluer ?

Dans cette étape préparatoire, allez dans le détail, ne passez pas à côté d'un truc qui vous paraît évident pour vous mais ne le serait pas pour votre employeur. Toute expérience, même courte, requiert des qualités, sachez les valoriser.

Essayez aussi de préparer quelques informations sur vous que vous aimeriez placer pendant l'entretien.

N'oubliez pas de repérer l'endroit du rendez-vous pour l'entretien d'embauche et un numéro de téléphone à appeler en cas d'imprévu le jour J, si besoin allez faire un petit tour sur place quelques jours avant, vous verrez que ça aide pour arriver décontracté et ça évite aussi de rater le rendez-vous.

Si besoin aussi, repérez quelques offres dans le même secteur d'activité pour avoir une idée de la demande. N'hésitez pas dans ce cas à consulter le puissant moteur de recherche d'offres d'emplois de trouver1emploi.com :)

Quelques adresses utiles qui donnent des informations utiles sur les entreprises :

Pour une société française : societe.com , bottin.fr ou encore infogreffe

L'annuaire des sociétés européennes : europages.com

Pour une entreprise américaine : hoovers.com

 

2. Préparez vos documents

Munissez-vous de votre CV papier (même si vous l’avez déjà envoyé par mail), apportez également vos certificats de travail, votre lettre de motivation ou même des lettres de recommandation si vous avez la chance d'en avoir.

3. Identifiez vos qualités et vos défauts

Faites le point sur votre parcours avant d'arriver à l'entretien d'embauche, ainsi vous serez prêt à argumenter face à l'employeur ou son représentant. Faites d'abord l'inventaire de vos savoir-faire : votre formation, vos diplômes, les postes que vous avez occupés, vos activités professionnelles et en dehors du travail (associations, loisirs, sports, passions, responsabilités au sein de votre entourage). Faites aussi le bilan de vos autres qualités, vous êtes bien plus qu'un simple employé : comment vous vous adaptez aux imprévus, aux situations de stress, quelles sont vos qualités relationnelles et votre attitude au travail, quels sont vos centres d'intérêts et les joies que vous avez eu dans votre vie, qu'est-ce qui importe pour vous au travail et quelle évolution souhaiteriez vous apporter à votre carrière ?

Autant de choses qui vous permettront à la fois de préparer un simple entretien et de faire un petit bilan personnel :)

Petit conseil : La question des défauts et des échecs devient une tendance de fond de l'entretien d'embauche. Rassurez-vous, nous avons tous nos petits défauts et nous avons tous connu des échecs. Le recruteur ne cherche pas la perfection, seulement une personnalité : hyper-actif, timide, réservé ou impulsif...sachez reconnaître vos défauts, et les qualités qui en découlent : par exemple, l'hyper-actif prend souvent des initiatives, la personne réservée développe généralement ses qualités d'écoute et d'autonomie, l'impulsif est souvent déterminé et utile pour dénouer des situations.

Pour résumer, restez simple et naturel angel

Pour vous aider à préparer votre entretien, un petit détour à l'ANPE peut s'avérer bien utile pour glaner quelques bonnes infos, si vous n'avez pas le temps vous pouvez simplement jeter un coup d'oeil sur leur site internet : une mine d'informations pratiques sur les métiers et les secteurs d'activités.

Pour parfaire votre préparation à l'entretien d'embauche voici quelques liens utiles sur le net  :

- Les 25 questions les plus fréquentes à l'entretien d'embauche (avec les conseils pour y répondre).

- Comment répondre aux questions-pièges d'un recruteur ?

- Quelques précieux conseils par le CIDJ ( Centre d'Information et de Documentation Jeunesse )

Le jour de l’entretien d'embauche

4. Soignez votre tenue

Les codes vestimentaires changent selon les secteurs, mais une tenue professionnelle est un petit plus apprécié. Exit le jogging et le casque sur les oreilles, mais n'en faites pas trop tout de même, rien ne vaut la simplicité.

5. Soyez ponctuel

Faire patienter un recruteur est un mauvais début pour un entretien d'embauche. Normalement, ça ne devrait pas vous arriver car vous aurez lu cet article. Si malgré tout c'est le cas, pensez à prévenir et expliquer les motifs. Pas de quoi fouetter un chat pour un petit retard de quelques minutes, cela ne doit pas saper votre confiance, mais l'idéal pour tout le monde, pour l'employeur comme pour vous, c'est simplement d'arriver à l'heure.

6. Éteignez votre téléphone

Nous sommes au 21ème siècle et ces petits objets ont pris beaucoup de place dans nos vies quotidiennes. Que vous oubliiez de le couper peut être excusable, mais ne prenez pas l’appel. Si malgré tout vous prenez l'appel, ne posez pas vos pieds sur le bureau du recruteur pendant que vous parlez avec votre ami(e) .)

7. Politesse et courtoisie : les premières minutes de l'entretien d'embauche

« Bonjour », « Merci », « Au revoir » sont les bases de la découverte d'autrui. Soyez patients et posés, attendez qu'on vous propose avant de vous asseoir ou demandez en l'autorisation à votre hôte. Vouvoyez votre interlocuteur, la politesse a pour effet de décontracter l'atmosphère. Ne changez pas d’attitude vis-à-vis du recruteur s’il s’agit d’une personne du sexe opposé : la séduction n’est pas bien vue pendant un entretien :) Pensez à remercier votre recruteur de vous avoir reçu avant de le quitter.

Astuce : Les 5 premières minutes sont souvent les plus importantes car elles vont donner la première impression au recruteur et elles vont vous donner la confiance pour la suite. Au début de l'entretien soyez assez brefs, donnez les informations principales de façon concise sur votre identité, votre cursus, votre parcours professionnel.

8. Sérénité et dynamisme

L'entretien d'embauche se déroule rarement comme vous avez prévu. Même si vous avez bien fait votre préparation, il est probable à un moment donné qu'on vous pose une question totalement inattendue. Pas de problème ! gardez une attitude calme et souriante, et si besoin répétez la question en la reformulant, ça vous permettra d'être sûr de l'avoir bien comprise et vous gagnerez un peu de temps pour la réponse.

Soyez positifs et détendus, évitez par exemple d'évoquer un grief avec votre ancien patron ou des tensions avec vos précédents collègues, au contraire, ne gardez que le positif du passé, montrez que vous appréciez la société dans laquelle vous évoluez et que vous êtes capables d'y participer pour bâtir des projets avec votre communauté.

Soyez dynamiques, n'oubliez pas que l'entretien c'est l'occasion unique de savoir si le poste peut vous plaire à vous aussi. Essayez de placer les 2-3 trucs sur vous que vous avez préparé pour vous valoriser un peu, et essayer d'obtenir des renseignements sur des points importants à vos yeux : matériel à disposition, réactivité de l'équipe, distance avec les autres services, composition de votre groupe de travail...

Soyez à l'écoute : soyez précis dans vos réponses et illustrez les en ajoutant quelques anecdotes et des cas concrets. Montrez que vous connaissez le boulot et que vous êtes attentifs aux questions qui vous sont posées.

9- Des exemples de questions à un entretien d'embauche

De plus en plus les recruteurs veulent se différencier et posent des questions improbables. Dans ce cas c'est surtout votre attitude et votre sincérité qui seront jugés. Les grands classiques de l'entretien d'embauche sont par exemple :

- Pourquoi avez vous choisi notre entreprise ?

- Quels sont vos qualités et vos défauts ?

- Que retirez vous de vos expériences de travail précédentes ?

- Parlez moi de vous ?

- Avez vous des questions ?

10- La négociation au cours d'un entretien d'embauche

L'étape de la négociation arrive toujours naturellement, pas besoin de la précipiter ou d'annoncer trop vite vos revendications.

En général, l'employeur a une grille de salaire et un maximum qu'il ne peut pas dépasser. Renseignez vous avant d'arriver au jour J sur la grille des salaires dans votre branche et votre métier. Sachez que le recruteur essayera toujours d'avoir le meilleur employé au meilleur prix. Cela ne signifie pas qu'il va tenter de baisser votre salaire au maximum. Il sait bien qu'il est plus rentable de payer un employé compétent très cher plutôt qu'un employé à bas prix mais qui n'apporte aucune plus-value à son entreprise. Le succès de grosses firmes comme Toyota et Google sont là pour le prouver : un employé satisfait, bien payé et épanoui est l'assurance d'une entreprise qui réussit.

En France il est parfois difficile pour un employeur d'augmenter le salaire de ses employés à cause du niveau des charges mais l'employeur a d'autres marges de manœuvre : 13ème mois, primes, véhicule de fonction, tickets restaurants...

Sachez négocier tout en étant raisonnable, en tenant compte de votre expérience, de ce que vous pensez apporter à l'entreprise, tout en gardant à l'esprit tous les bénéfices que vous en retirez de votre côté.

Les points de négociations ne portent d'ailleurs pas exclusivement sur le salaire, certains autres avantages pouvant égaler un bon salaire, voici quelques points qu'il vous plaira peut-être d'aborder :

- le type et la durée du contrat (CDD, apprentissage, CDI, stage...)

- Le lieu de travail (fixe, 2-3 endroits, mobilité...)

- Les horaires et le rythme de travail (pause le midi, horaire continu, nombre d'heures par semaine, astreintes, gardes...)

- Les évolutions de carrière envisageable.

- Les autres avantages : cantine, CE, paiement des heures supp. et toutes les choses vues un peu plus haut (13ème mois etc..)

Pour plus de renseignements et de conseils sur la négociation du salaire au cours de l'entretien d'embauche, nous vous invitons à lire les articles suivants :

- Choisir le bon moment pour aborder la négociation du salaire.

- Comment aborder la question du salaire au cours de l'entretien d'embauche.

- Etude de 2014, du cabinet Deloitte, sur les conditions de négociation 

11. Relancer le recruteur

Pendant l’entretien, le recruteur vous explique la suite de la procédure. Si au-delà d’un certain temps (plus d’une semaine en général) vous n’avez pas de nouvelles, vous pouvez le relancer.

En conclusion :

1- une bonne préparation : documents, repérage du lieu de rendez-vous et d'un numéro à appeler, préparer quelques questions, faire l'inventaire de vos qualités/défauts et de votre parcours.

2- un bon état d'esprit : politesse, sourire, détente, dynamisme, sincérité. Pas de stress y a pas de problème :)

3- Des petits "trucs" : une tenue vestimentaire soignée, de la courtoisie, des situations concrètes, des chiffres et des anecdotes pour illustrer vos réponses aux questions.

4- Curiosité et sincérité : soyez curieux sur votre futur poste, c'est votre intérêt de savoir s'il vous convient. Soyez donc simplement sincères et naturels, s'il ne devait rester qu'un conseil ce serait celui-là .)

 

Après cette lecture, vous êtes sûrement motivés pour trouver une offre d'emploi, alors n'hésitez pas à utiliser notre moteur de recherche d'offres d'emplois  laugh

Liens utiles avant de vous lancer dans la recherche d'un nouveau travail :

www.emploi.gouv.fr : site officiel du travail et de l'emploi en France.

www.juritravail.com : la référence sur la législation du travail en général et les lois encadrant l'entretien d'embauche en particulier.

www.letudiant.fr : site web de référence pour les jeunes diplômés et les premiers pas dans le monde du travail.

le pdf de pôle emploi sur l'entretien d'embauche : un pdf indispensable pour compléter cet article et être fin prêt pour votre entretien d'embauche.

Bonne chance à vous nobles chercheurs d'emplois !


Tony 40 ans
Rédacteur Technique
07-07-2014
0
0
0
0
0


Commentaires
Il n'y a pas de commentaires
Menu articles